Les Américains veulent tout savoir de leurs élus

le
0
Le patrimoine et le parcours des candidats aux élections ou à des nominations importantes sont passés au crible par l'opinion, par leurs adversaires? et par leur propre parti.

Du Watergate à l'affaire Monica Lewinsky, la vie politique américaine n'est pas à l'abri des scandales. Mais elle tente de s'en prémunir en mettant littéralement «sur le gril» les candidats aux élections, ainsi que les personnalités pressenties pour de hautes fonctions officielles. Les Américains veulent tout savoir de ceux qui les gouvernent.

Dans le processus électoral, deux forces poussent vers la «transparence»: la presse et la compétition. Les médias, locaux ou nationaux, comme les adversaires politiques du candidat se font un devoir de fouiller son passé. C'est généralement sans pitié et cela peut conduire au colportage de médisances. Les élus doivent ensuite publier chaque année l'état de leur patrimoine, la liste des donations qu'ils ont reçues et des invitations qu'ils on...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant