Les Américains tièdes à l'idée d'une lutte prolongée contre l'EI-sondage

le
0

WASHINGTON, 13 septembre (Reuters) - Près de deux Américains sur trois (64%) soutiennent la campagne de frappes aériennes annoncée par Barack Obama contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie mais sont plus tièdes à l'idée d'une lutte de longue haleine, montre un sondage Reuters/Ipsos. "Les gens estiment que les frappes aériennes sont chirurgicales. Ils pensent que nous pourrons faire quelque chose qui affecte négativement cet horrible groupe de personnes et que nous pourrons nous extraire avec un très faible risque", déclare Julia Clark, de l'institut Ipsos. Mais à la question de savoir s'ils soutiendraient une campagne aérienne même si elle devait durer deux à trois ans, la proportion des personnes favorables tombe à 53% et celle des personnes opposées grimpe de 21% à 28%. "Il n'y a absolument aucune envie de se réengager dans cette région de manière prolongée", souligne Julia Clark. Le sondage a été effectué auprès de 988 personnes entre le 10 et le 12 septembre, pour l'essentiel après le discours prononcé mercredi par Barack Obama. L'Etat islamique, groupe radical sunnite qui combat à la fois en Irak et en Syrie, a choqué l'opinion aux Etats-Unis en décapitant deux journalistes américains ces dernières semaines. (Alistair Bell; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant