Les Américains se ruent sur les pièces d'or

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - L'United States Mint, l'équivalent de la Monnaie de Paris, devrait annoncer, selon le Financial Times, que les ventes de pièces d'or American Eagles ont bondi de 131% en novembre dernier. Le total de ces pièces représente 136 500 onces, soit 4,2 tonnes d'or, ou encore 233 millions de dollars, au prix actuel du métal jaune (1 709,60 dollars au fixage de Londres, le 11 décembre).

Les épargnants américains sont sans doute très préoccupés par l'issue des longues négociations du Congrès pour résorber le déficit budgétaire. Leur crainte d'une dépréciation du dollar est née aussi de l'utilisation, par la Réserve fédérale, d'une politique monétaire non orthodoxe de maintien des taux d'intérêt très bas et de rachats d'obligations de l'État. Le responsable de la division métaux précieux d'une grande banque interrogée par le quotidien britannique pense qu'aux États-Unis, ?les petits épargnants ne croient plus en l'Once Sam?. Un autre professionnel a expliqué au Financial Times que la réélection du président américain était une bénédiction : ?Obama m'a fait une fleur, d'une certaine façon ; maintenant, les Américains achètent de l'or et des bijoux non parce qu'ils aiment ça, mais car ils ont peur. Ils essaient de protéger leur épargne.?

Les pièces ne représentent, cependant, qu'une petite partie de la demande, sur le marché de l'or, où les prix ont plutôt tendance à s'effriter. Les investisseurs institutionnels se sont, eux, détournés de l'or depuis quelques mois. La ruée sur les American Eagles résulte aussi d'un facteur saisonnier. À l'approche de la fin de l'année, les négociants ont tendance à stocker les pièces encore frappées 2012, alors que l'institut de la monnaie nationale américaine va bientôt sortir celles de 2013.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant