Les Américains sceptiques sur le leadership de la France

le
0
L'Administration Obama renâcle à se mettre à la merci d'une direction française dont elle redoute les “coups de poker” politiciens.

L'administration Obama veut se débarrasser de la «patate chaude» libyenne. Mais les Américains veulent-ils pour autant voir la France assumer le leadership de la coalition dans les phases à venir ? L'intense discussion qui a opposé Paris à Washington et Londres sur la question de savoir à qui transférer le commandement de l'opération a semblé déboucher sur un compromis. Il conférerait à l'Otan un «rôle clé» mais préserverait une instance de «pilotage politique» distincte de l'Alliance, comme le souhaitait Paris. Elle n'en a pas moins révélé les fortes réticences de la Maison-Blanche vis-à-vis de l'affirmation du rôle français.

Confronté à une opinion allergique à tout nouvel engagement militaire en terre musulmane, accusé par le Congrès d'avoir outrepassé ses prérogatives constitutionnelles, obsédé par la reconstruction de la «Maison Amérique», Barack Obama a clairement expliqué lundi que les Américains avaient l'intention de passer le tém...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant