Les Américains prêts à discuter avec les talibans à Doha

le
0
Les Américains prêts à discuter avec les talibans à Doha
Les Américains prêts à discuter avec les talibans à Doha

C'est le résultat de longues négociations. Les talibans afghans ont ouvert ce mardi un bureau de représentation à Doha (Qatar) destiné à trouver une solution au conflit afghan, un évènement inédit après douze ans d'enlisement. Des responsables américains se rendront la semaine prochaine dans la capitale du Qatar pour une réunion afin d'évoquer la fin de la guerre en Afghanistan.

Une dizaine de talibans étaient présents lors de la cérémonie d'ouverture du bureau et un drapeau blanc de l'émirat islamique, frappé de la profession de foi musulmane, était dressé dans la salle où s'est tenue une conférence de presse. L'ouverture du lieu est destinée à nouer des contacts pour favoriser «le dialogue et l'entente avec les pays du monde», notamment avec les Etats-Unis, a déclaré un porte-parole taliban, Mohamed Naïm.

«Un règlement pacifique pour mettre fin à l'occupation de l'Afghanistan»

Même si la réunion de la semaine prochaine marque le «début d'un parcours très difficile» a admis un responsable américain, c'est la première fois depuis des années qu'une telle rencontre officielle est annoncée, rappelle Washington, qui a salué l'initiative talibane, tout comme Kaboul, la capitale afghane. En effet, les positions de Kaboul et de ses alliés occidentaux, d'un côté, et celles des talibans, de l'autre, restent à ce jour incompatibles, notamment sur la nature du futur régime afghan et la présence militaire américaine après le retrait des troupes d'ici à 2014.

Les talibans ont jusqu'ici toujours refusé de participer à des négociations de paix tant qu'il restera des soldats étrangers, qu'ils considèrent comme des «envahisseurs», sur le sol afghan. Dans un communiqué lu ce mardi, les talibans affirment cependant rechercher «un règlement pacifique de nature à mettre fin à l'occupation de l'Afghanistan et à établir un régime islamique indépendant».

Les liens des talibans avec Al-Qaida ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant