Les Américains inventent une pizza quasiment «impérissable»

le
1

Un laboratoire de recherche militaire a mis au point une pizza qui reste comestible pendant trois ans, et ne nécessite ni congélation ni réfrigération.

La Science permet parfois des avancées formidables. Associated Press a dévoilé aujourd'hui la création d'une pizza - quasiment - impérissable aux États-Unis. Ce sont les chercheurs d'un laboratoire du Massassuchets qui ont inventé cette pizza révolutionnaire. «Vous pouvez en principe prendre la pizza, la laisser sur le comptoir, emballée, pendant trois ans et elle sera toujours comestible», explique Michelle Richardson, scientifique au centre Natick Soldier de l'armée américaine.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si c'est précisément l'armée américaine qui est à l'origine de cette invention. La pizza est l'un des plats dont les soldats sont les plus férus en mission, précise la scientifique, qui a passé deux ans à travailler sur cette pizza. Chaque année, l'armée américaine sonde les soldats sur leurs plats préférés lorsqu'ils sont en mission dans des endroits où faire la cuisine est impossible. Résultat: depuis 1981 (date où les rations «prêtes-à-manger» ont remplacé les conserves), la pizza fait l'unanimité chez les militaires.

Un goût similaire à celui d'une pizza classique

Côté gustatif, en revanche, il n'y a pas vraiment de révolution spectaculaire. Mais elle devrait toutefois largement contenter les militaires. «Ça a plus ou moins le goût d'une pizza classique que vous pourriez faire à la maison avec un four ou un toaster. La seule chose qui manque, c'est la température à laquelle vous dégustez, ce n'est pas chaud. C'est à température ambiante», explique Jill Bates, la directrice du laboratoire, qui a goûté sa création.

Pour les chercheurs, la préoccupation essentielle était d'éviter la migration de l'humidité du fromage, de la sauce tomate et de la garniture vers la pâte, ce qui favorise le développement de bactéries. C'est grâce à des ingrédients «humectants» (sucre, sel et différents sirops) que les scientifiques ont pu empêcher cette migration. David Accetta, ancien lieutenant-colonel et porte-parole du laboratoire, a partagé son enthousiasme sur cette invention. «Dans beaucoup de cas, quand vous êtes fatigués et que vous avez faim, avoir un repas chaud que vous aimez et que vous mangeriez à la maison remonte votre moral, nous considérons que cela peut décupler la force», a-t-il expliqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zouta le lundi 17 fév 2014 à 21:56

    Mdr, franchement, le mec après manger moitié son pizza, il va en hibernation, dans 3 ans, il revient pour manger le reste de son pizza? ou encore mieux, cé pour les mec on mal chance ki tombe en comma, et revient pour manger son moitié dans kelke année? franchement.