Les ambitions planétaires d'un autre dragon asiatique, la Corée du Sud

le
0

La Chine produit un tiers des panneaux photovoltaïques du monde. Des entreprises chinoises, Sinovel et Goldwin, se classent au troisième et cinquième rang mondial pour la fabrication d'éoliennes. À force de parler tous les jours des spectaculaires performances économiques de l'Empire du milieu, on en occulte un peu ses voisins. Or parmi les tigres asiatiques, la Corée du Sud affiche aussi des ambitions planétaires en matière d'énergies renouvelables.

Un ministère de l'Économie du Savoir

La Corée du Sud s'est rappelée il y a un peu plus d'un an au bon souvenir des Français sur le marché mondial de l'énergie, en raflant le contrat des centrales nucléaires -4 réacteurs- aux Émirats arabes unis, au détriment de l'EPR français. C'était la première fois que Séoul exportait un réacteur atomique.

Le tigre coréen investit massivement, notamment dans le cadre de son plan de relance anti-crise, dans les énergies vertes. Mais pas seulement pour son marché intérieur.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant