Les ambitions de Poutine dans le Caucase minées

le
0
Comme Brejnev avant lui, le président russe rêve de développer le tourisme dans les Républiques autonomes. Une politique qui se heurte à l'instabilité et à la corruption.

Envoyé spécial à Arkhyz

Ce n'est encore qu'une gare de télésièges à laquelle on accède par un chemin boueux et défoncé, mais, dans trois ans, le lieu ressemblera aux Trois Vallées. Les dirigeants des Stations du Nord-Caucase (KSK) ne lésinent pas sur les comparaisons pour décrire les contours de Arkhyz, future perle du ski russe, nichée sur le flanc ouest de la chaîne de l'Elbrouz, dans la République caucasienne de Karatchaevo-Tcherkessie. Pour réaliser ce projet, imaginé en leur temps par Leonid Brejnev et Georges Pompidou, la Caisse des dépôts et consignations s'est alliée, l'an dernier, avec l'État russe, au sein d'une société commune, détenue à 51 % par Moscou.

Autrefois, les rêves étaient encore plus fous: de l'ouest à l'est de la chaîne du Caucase, sept stations de ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant