Les amateurs de la «vapote» s'organisent

le
0
Une cinquantaine de personnes ont manifesté jeudi matin dans la capitale, dont un grand nombre de professionnels du secteur, afin de défendre leur «liberté de vapoter».

«Liberté, égalité, vapoter!» Ils étaient une petite cinquantaine à troquer la fraternité contre leur e-cigarette, jeudi matin à Paris. Nouveauté au succès fulgurant, la cigarette électronique a séduit plus d'un million de Français. Cet appareil produit, en chauffant, une fumée artificielle, dont la dangerosité pose encore question. Elle a notamment été jugée cancérogène suite à des tests menés par le magazine 60 millions de consommateurs.

Mais qu'importe, ici, on est persuadé que vapoter est bien moins pire que fumer. Chacun se succède au micro pour raconter son histoire d'amour avec la e-cigarette. Tous reprochent à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, d'avoir interdit la cigarette électronique dans les lieux publics et craignent une restriction de la commercialisation.

2....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant