Les altermondialistes ciblent Monaco

le
0
Trois jeunes Espagnols ont écopé de quatre mois de prison, mercredi à Nice, pour port d'armes de sixième catégorie.

Un couteau papillon, des crampons d'escalade, un piolet, des cannes de marche nordique, des boulons, des vis, une douzaine de paires de gants, des masques de ski ou de protection, de la littérature anarchiste et même un fer à cheval qui ne leur aura guère porté chance: cet arsenal, digne d'un inventaire à la Prévert, découvert dans la voiture de trois jeunes Espagnols à leur arrivée à Nice, mardi matin, leur a valu mercredi une peine de prison de quatre mois, dont trois avec sursis, et un mandat de dépôt immédiat. Présidée par Colette Moreau-Zelma, la 5e chambre du tribunal correctionnel de Nice a ainsi reconnu Xavier Urmenata-Esparza, 26 ans, Miguel Albeniz, 24 ans, et Adrian Arcones-Hernandez, 30 ans, coupables de port d'armes de sixième catégorie. Elle les a en revanche relaxés du chef d'inculpation de participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences. Le ministère public avait requis de son côté dix mois d'emprisonnement. Les préven

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant