Les allocations familiales seront modulées selon le revenu à partir de 2015

le
2
Les allocations familiales seront modulées selon le revenu à partir de 2015
Les allocations familiales seront modulées selon le revenu à partir de 2015

C'est une victoire pour les députés socialistes. Les allocations familiales, que les familles touchent à partir du deuxième enfant, seront modulées selon le revenu à partir de 2015. En revanche, la prime à la naissance ne sera pas diminuée comme prévu initialement, ont indiqué jeudi des députés socialistes après avoir obtenu l'aval du gouvernement. En début de soirée, le Premier s'est félicité de cette modulation en affirmant qu'il s'agit d'une «mesure de justice».

Ainsi, les allocations de base seront divisées par deux à partir de 6 000 euros de revenus pour le foyer, et par quatre à partir de 8 000 euros, a précisé la rapporteure pour la partie famille du budget de la Sécurité sociale, Marie-Françoise Clergeau. 

Cette modulation doit permettre de réaliser 800 millions d'euros d'économies en année pleine, et 400 millions d'euros dès 2015. Au total, le gouvernement cherche à réaliser sur la branche famille de la Sécu, 700 millions d'euros d'économies l'an prochain, un niveau qui est maintenu. 

En début de soirée, Manuel Valls s'est félicité de cette mesure «à la fois pour la méthode, car c'est comme cela que l'on veut travailler avec le groupe socialiste et à la fois sur le fond, parce que cette mesure de modulation est une mesure de justice qui va concerner 13% des familles qui perçoivent des allocations familiales», a souligné le Premier ministre.

Aujourd'hui, une allocation d'environ 127 euros est versée chaque mois à tous les foyers, sans condition de ressources, à partir du deuxième enfant, un principe auquel la droite et les associations familiales sont particulièrement attachées. Des députés PS avaient suggéré début 2013 la réduction des allocations pour les ménages aisés, une option non retenue alors par le gouvernement, qui avait préféré diminuer le plafond du quotient familial. François Hollande s'était cependant prononcé pour une modulation des allocations familiales en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le jeudi 16 oct 2014 à 20:22

    Hollande, le président de la France n'aime pas les Français ! ils le lui rendront bien à la première occasion, mais tout de même, c'est fort de café !

  • M2711013 le jeudi 16 oct 2014 à 20:20

    un régime qui encaisse vos cotisations en refusant ensuite de vous verser des prestations, ça s'appelle comment ? Je pense qu'il est urgent de quitter ce pays qui n'a de reconnaissance que pour les étrangers... qui seront bien entendu les grands gagnants avec leurs 18 gosses et leurs indemnités ASSEDIC à vie de ce nouveau coup de p.te de HOLLANDE !!!!