Les alliés de Ryad sanctionnent les diplomates iraniens

le
0
 (Actualisé avec Emirats et Soudan) 
    DUBAI, 4 janvier (Reuters) - Après l'Arabie saoudite la 
veille, Bahreïn et le Soudan ont rompu lundi leurs relations 
diplomatiques avec l'Iran pour protester contre l'attaque de 
l'ambassade saoudienne à Téhéran par des manifestants qui 
dénonçaient l'exécution samedi du cheikh Nimr al Nimr, 
dignitaire chiite saoudien très critique à l'égard du régime 
wahhabite. 
    L'agence de presse officielle bahreïnie BNA précise que les 
diplomates iraniens ont été invités à quitter le royaume sunnite 
dans les quarante-huit heures.  
    Le Soudan a aussi annoncé la rupture de ses relations 
diplomatiques avec Téhéran et a décidé d'expulser l'ambassadeur 
d'Iran. 
    "En réponse aux attaques barbares contre l'ambassade 
d'Arabie saoudite à Téhéran et son consulat à Mashhad (...), le 
gouvernement soudanais annonce la rupture immédiate de ses liens 
avec la République islamique d'Iran", a déclaré le ministère des 
Affaires étrangères à Khartoum. 
    Egalement alliés de Ryad, les Emirats arabes unis (EAU) ont 
annoncé pour leur part qu'ils abaissaient le niveau de leur 
représentation diplomatique en Iran et réduisaient le nombre de 
diplomates iraniens dans les Emirats, rapporte l'agence de 
presse WAM. 
     "Les Emirats arabes unis ont décidé de ramener le niveau de 
leur représentation diplomatique en République islamique d'Iran 
à celui d'un chargé d'affaires et de réduire le nombre de 
diplomates iraniens dans le pays", précise WAM. 
     Dimanche, l'Arabie saoudite a décidé de rompre ses 
relations diplomatiques avec l'Iran. Dans une conférence de 
presse, le ministre des Affaires étrangères Adel al Djoubeir a 
précisé que son pays avait demandé au personnel de la mission 
diplomatique iranienne et aux administrations qui lui sont 
rattachées en Arabie saoudite de quitter le territoire sous 
quarante-huit heures.   
 
 (Mostafa Hashem, Noah Browning et Khalid Abdelaziz; 
Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant