Les Allemands moins nombreux à rejoindre l'EI en Syrie et Irak

le
0

BERLIN, 5 août (Reuters) - Le nombre d'Allemands se rendant en Syrie ou en Irak pour combattre aux côtés de l'Etat islamique a baissé ces derniers mois par rapport à la vague de départs constatée il y a un an après la déclaration par l'EI d'un califat sur ses territoires en Syrie et en Irak, annonce le chef des services de renseignements intérieurs allemands. "Cette année, le nombre de ceux qui partent à l'étranger a également augmenté mais pas dans la même proportion", a déclaré à Reuters Hans-Georg Maassen, le président de l'Office fédéral de protection de la constitution (BfV). Quelque 720 Allemands au total ont rejoint les djihadistes, a-t-il déclaré. "C'est le chiffre officiel, mais il nous faut supposer que le vrai chiffre est sans doute plus élevé", a-t-il dit. "Nous nous attendons à ce que le nombre continue à augmenter, sans doute pas aussi fortement que ce que nous avons connu l'an dernier; mais l'EI, la Syrie et l'Irak et ce champ de bataille attirent toujours les jeunes d'Allemagne qui veulent devenir djihadistes", a-t-il ajouté. Les services de sécurité allemands ont par ailleurs empêché de nombreux départs. Des interdictions de quitter le territoire allemand ont été prononcées dans une centaine de cas, a souligné Hans-Georg Maassen. "Les autorités allemandes ne sont pas impuissantes ni désarmées contre la propagande de l'EI", a-t-il souligné. (Sabine Siebold et Paul Carrel; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant