Les Allemands, leader européen... de la consommation de chocolat

le
0

INFOGRAPHIES - À l'occasion du Salon du Chocolat, qui démarre ce mercredi, Le Figaro fait le point sur cette industrie gourmande. Constat: les Allemands engloutissent presque deux fois plus de chocolat que les Français. Mais ces derniers n'ont pas les mêmes goûts...

Il y a encore un domaine où les Allemands devancent incontestablement les Français: celui du chocolat. Avec 12,22 kilos avalés par habitant, ils en dévorent presque deux fois plus que les Français (6,69 kg). C'est même plus que la consommation des Suisses, passée l'an dernier à 11,7 kg. Une place de leader qui valait bien à l'Allemagne une présence au Salon du Chocolat qui se tiendra à Paris porte de Versailles du 28 octobre au 1er novembre.

Pourquoi une telle domination? D'après les professionnels du chocolat, les raisons sont purement traditionnelles. Les Allemands, qui figurent parmi les plus gros producteurs de chocolat au monde selon le classement réalisé par le magazine professionnel Candy Industry ,aiment surtout le chocolat onctueux, épais et très sucré. Ils le consomment dans les bonbons ou les pâtisseries (on leur doit la célèbre Schwarzwälder Kirschtorte, plus connue sous le nom de Forêt Noire, gâteau créé au début du 20e siècle par Josef Keller ou Erwin Hildebrand. Le sujet fait encore débat).

Du noir pour les Français

Dans l'Hexagone, les goûts sont inversés. Non seulement les Français mangent moins de chocolat, mais ils le préfèrent fin et amer. La consommation de chocolat noir est estimée à plus de 30% de la consommation là où la moyenne européenne est évaluée à 5%! . De même, les Français préfèrent croquer directement dans les tablettes (32,6% des ventes en 2014) qu'ils achètent surtout dans les grandes surfaces (80% des ventes de chocolat s'effectuent dans ce type de magasin).

Au total l'an dernier, les Français ont consommé 405.000 tonnes de chocolat, essentiellement pour Noël (33.290 tonnes) et pour Pâques (14.940 tonnes). Ils y ont consacré 110 euros. «Malgré la crise, les ventes restent globalement stables», constate d'ailleurs le Syndicat du Chocolat. L'industrie, représentée par 81 entreprises dont 90% de PME et plus de 30.000 salariés, a réalisé un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros l'an dernier.

À noter que les deux tiers de la production hexagonale sont exportés, essentiellement chez nos voisins européens.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant