Les Allemands divisés sur la «prime au fourneau»

le
0
Berlin versera à partir de demain une allocation aux mères d'enfants de moins de 3 ans qui resteront à la maison. Une initiative loin de faire l'unanimité.

À partir de ce jeudi, les Allemandes seront rémunérées pour leur rôle de maman. Ce coup de pouce de l'État - de 100 euros par mois et par enfant de moins de 3 ans - divise les Allemands et inquiète les milieux économiques. À moins de deux mois des élections fédérales de septembre, la dénommée «prime au fourneau» a pris un tour politique. Conçue pour soutenir les femmes qui renoncent aux services d'une crèche, cette prime est «une reconnaissance pour celles qui ont choisi d'être d'abord parent», avance Kristina Schröder, la ministre allemande de la Famille. «L'État soutient à la fois les parents qui choisissent une crèche mais aussi ceux qui gardent leurs enfants à la maison», insiste Dorothee Bär, porte-parole des conservateurs (CDU/CSU) à l'assemblée fédérale (Bundestag) sur les questions familiales.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant