Les Allemands de l'Est restent à la traîne

le
0
Vingt-trois ans après la chute du Mur, l'Ouest reste un eldorado qui fait rêver les «Ossis».

L'Allemagne célébrait en grande pompe, mercredi, les 22 ans, de sa réunification. Peu à peu le sentiment d'unité nationale remplace le Mur dans les têtes des Allemands de l'Ouest et de l'Est. Les «paysages florissants» promis par le chancelier Kohl aux citoyens est-allemands après la chute du Mur se sont bien étendus sur les six nouveaux Länder de l'Est. Pourtant, malgré un développement spectaculaire, l'ex-RDA reste encore à la traîne.

L'unité allemande a coûté à l'Allemagne de l'Ouest plus de mille milliards d'euros. Les investissements massifs ont permis d'offrir une seconde jeunesse à des villes et des régions, sinistrées par un demi-siècle de communisme et de développer les infrastructures de façon spectaculaire. Mais cela n'a pas empêché la fuite de la population vers l'Ouest, à la recherche de meilleures opportunités. Entre 1990 et 2008, elle a ainsi diminué de 11,7 %. «Cette tendance va se poursuivre dans les années à venir», souligne le rapp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant