Les Allemands choqués par le plagiat du baron Guttenberg

le
0
Le très médiatique ministre de la Défense aurait «emprunté» plusieurs passages de sa thèse.

L'immense popularité du photogénique ministre allemand de la Défense, Karl-Theodor zu Guttenberg, semblait l'avoir paré pour toutes les épreuves. C'était avant l'affaire du «copygate» et les accusations de plagiat dans sa thèse de doctorat. Ce descendant d'une grande lignée de la noblesse allemande, qui cultivait une image de politicien authentique au parler franc, a désormais à ses trousses des hordes de chasseurs de plagiat. Le Financial Times Deutschland l'a sacré «baron du copier-coller». L'affaire a éclaté mercredi dans les colonnes du quotidien de centre gauche Süddeutsche Zeitung. Un professeur de droit, Andreas Fischer-Lescano, a relevé huit passages de la thèse de Guttenberg empruntés ailleurs, dénonçant «un audacieux plagiat» et «une supercherie». Le jeune ministre de la Défense, 39 ans, avait soutenu sa thèse de droit en 2006 alors qu'il était député au Bundestag. Celle-ci lui a valu le titre de docteur en droit summa cum laude de l'universit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant