Les algues vertes coûtent plus d'un milliard d'euros

le
0
INFOGRAPHIE - Depuis 2009, la moitié de la somme consacrée au ramassage des algues vertes est prise en charge par l'État.

La somme consacrée à la collecte des algues vertes sur le littoral breton l'an passé est de 1 million d'euros, la moitié étant prise en charge par l'État depuis 2009. Le reste est supporté par les collectivités, communes, mairies et agglomérations, donc par le contribuable. Mais ces algues ont un coût beaucoup plus important: pour connaître le véritable prix des conséquences de ces marées vertes depuis plus d'une trentaine d'années, il faut prendre en compte d'autres critères, comme le préjudice économique et touristique pour la région. D'où le chiffre final d'un milliard d'euros pour toutes ces années.

Si les communes ont commencé à ramasser les algues en 1997, les dépenses ont explosé en 2009, à la suite de la mort d'un cheval par œdème pulmonaire, sur une plage de Saint-Michel-en-Grève (Côtes-d'Armor). À cette date, les ramassages se sont intensifiés. Au 25 juillet 2011, on chiffre déjà à 37.000 tonnes la quantité d'algues ramassées en B

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant