Les alertes EcoWatt réactivées en Bretagne et Paca

le
0
Les alertes EcoWatt réactivées en Bretagne et Paca
Les alertes EcoWatt réactivées en Bretagne et Paca

Le dispositif d'information et d'alerte EcoWatt a été réactivé pour l'hiver 2013-2014 en Bretagne et en Paca afin de réduire les risques de coupures d'électricité généralisées dans ces régions à l'approvisionnement électrique fragile, a annoncé RTE mardi.C'est la sixième année de fonctionnement d'EcoWatt Bretagne et la quatrième pour sa déclinaison méditerranéenne, qui a été étendue pour la première fois cet hiver à toute la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), a précisé RTE, filiale autonome d'EDF.Seuls le Var, les Alpes-Maritimes et la principauté de Monaco étaient auparavant concernés par le dispositif EcoWatt Provence Azur, rebaptisé du coup EcoWatt Paca.En hiver, du fait de l'équipement massif des logements français en radiateurs électriques, toute chute des températures fait grimper brutalement la consommation d'électricité, surtout lors des deux pointes journalières d'utilisation du courant (fin de matinée et début de soirée, entre 18H00 et 20H00).La Bretagne et la région Paca sont particulièrement confrontées au risque de panne d'approvisionnement électrique, à cause d'une faible production locale et de connexions limitées au reste du réseau national.EcoWatt vise à atténuer ce risque de coupures en appelant les habitants de ces régions (ainsi que les collectivités, entreprises et associations) à modérer volontairement leur consommation de courant lors des périodes de grand froid, via des alertes par divers canaux (SMS, courriels, réseaux sociaux...). Ces appels sont lancés la veille pour le lendemain, avec "deux niveaux d'alertes: orange et rouge", explique RTE. Il s'agit alors d'éteindre des lumières ou les appareils électriques en veille, de réduire l'éclairage public, de baisser le chauffage électrique ou encore de reporter le lancement du lave-vaisselle, etc.Aucune alerte n'avait été émise l'an dernier en Bretagne durant l'opération EcoWatt, qui s'étend de novembre à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant