Les ailes de l'enfer

le
0
Les ailes de l'enfer
Les ailes de l'enfer

Un Lucas Digne en perdition, un Djibril Sidibé branché sur courant alternatif et un problème pour les Bleus, le même depuis des années : quels latéraux pour un avenir radieux ? Alors que la France du foot se cherche une gauche populaire et une droite moderne, les briscards Evra et Sagna apparaissent presque comme la solution la plus fiable du moment. Faute de mieux.

Eric Abyssal. Ce nom aurait certainement été celui donné à Lucas Digne ce mardi si le très tiède France-Côte d'Ivoire s'était joué sur ISS Pro évolution, royaume de l'approximation des patronymes. A peu près, c'est d'ailleurs un bon résumé de la prestation du latéral gauche du FC Barcelone, où plutôt de " Cataluña " pour rester dans le souci de justesse partagé par Konami et l'ancien parisien. Visiblement concentré sur sa tâche défensive dans laquelle il n'a pas toujours excellé, Digne a surtout fait dans la médiocrité offensive, en alternant entre débordements sans lever les yeux du ballon et centres sans prise d'information préalable. À son crédit, un centre correct rendu partiellement dangereux par la sortie maladroite du portier ivoirien, Sylvain " Lil " Gbohouo. Grignoté par Aurier et Gradel, ennuyé par l'Angevin Pépé en toute fin de match, le Catalan n'a pas fait oublier Patrice Evra, pourtant médiocre contre la Suède (2-1). Oublier la Suède, c'est justement ce que voulait faire Djibril Sidibé. Auteur d'une prestation fébrile face aux Scandinaves, le Monégasque a mis un bon quart d'heure à se mettre dans le bain. Le temps de louper quelques passes faciles et d'envoyer des centres inoffensifs. La suite de sa rencontre, c'est l'histoire malheureuse de ce que le monde du foot appelle désormais le " latéral moderne " : de la puissance offensive, des déplacements intéressants mais pas toujours l'assurance tout risque derrière. Si on pardonne aisément à l'ancien Troyen quelques errements après avoir passé une saison au poste d'arrière gauche à Lille, la question de la fragilité des latéraux français fait toujours débat alors même que l'horizon semblait enfin se dégager.

Sagna - Evra : en bleu et contre tous


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant