Les agriculteurs menacent de bloquer Paris

le
17
Les agriculteurs menacent de bloquer Paris
Les agriculteurs menacent de bloquer Paris

Des tracteurs, des camions, des chevaux? et une distribution de pommes en guise de cadeau de consolation. Voilà, sur une dizaine de points différents, le comité d'accueil qui attendra les automobilistes dans les deux sens de circulation tôt jeudi matin sur les routes de l'ouest francilien. « Un blocus de Paris » pour exprimer « le ras-le-bol général » lancé à l'initiative de deux syndicats agricoles d'Ile-de-France, la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles d'Ile-de-France (FDSEA) et la section Ile-de-France Ouest des Jeunes Agriculteurs (JA), contre l'avis de leur direction nationale.

Ce mercredi en fin d'après-midi, le groupe Vinci Autoroutes a confirmé que de «fortes perturbations sont à prévoir à partir de 6 heures à

l'approche de Paris, depuis l'ouest et le centre de la France (A10, A11)».

Au total, « entre dix et quinze points de blocage », selon Jean-Claude Guéhennec, vice-président de la FDSEA Ile-de-France, sont prévus à une trentaine de kilomètres des portes de la capitale sur les autoroutes (A 10, A 104, A 13, A 14, A 15) et les routes nationales des départements de l'Essonne, du Val-d'Oise et des Yvelines. « Entre 300 et 600 personnes », principalement des agriculteurs, pourraient y prendre part. Le département de la Seine-et-Marne, où travaillent un grand nombre d'agriculteurs de la région, ne s'est pas associé à ce mouvement qui appelle à la démission du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, accusé d'« incompétence notoire ».

Filtrer les automobilistes

« C'est un rassemblement décousu », indiquait hier un porte-parole de la préfecture de Paris, qui ne donnait pas encore d'indication précise sur les axes à éviter. Alors que Xavier Beulin, le président de la FNSEA, alerte : « Il y aura de la gêne », l'heure hier était plutôt à la modération du côté des organisateurs. « Nous ne bloquerons pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3154658 le mercredi 20 nov 2013 à 19:09

    @7LM quand le cancer est généralisé ... on ne sait pas faire . Et en France PARIS est un organe vital ... alors ... je vous laisse deviner ...

  • M3154658 le mercredi 20 nov 2013 à 18:51

    ça prend l'eau de partout ... ! THE ECONOMIST avait raison , mais en fait c’était une évidence ... !

  • 7LM le mercredi 20 nov 2013 à 18:50

    Et comment traite ton les métastases de la capitale ???

  • M3154658 le mercredi 20 nov 2013 à 18:50

    @duine ... il s'agit d'une crise de RÉGIME pas de secteur ou de catégorie socio ...

  • M3154658 le mercredi 20 nov 2013 à 18:47

    Et c'est reparti ... : laisses aller c'est une valse ... !

  • baljo le mercredi 20 nov 2013 à 18:28

    600 personnes bloqueraient la capitale? Non mais où va t-on! Avec des tracteurs à 1,2 Mio. Que la police fasse son travail et dégage tout ça.

  • khmane08 le mercredi 20 nov 2013 à 18:28

    les radars vont s'ennuyer

  • d.contan le mercredi 20 nov 2013 à 18:25

    plus on sera de monde à raler mieux ce sera ..à notre tour les citadins.les impots et taxes vont trop loin

  • roulio86 le mercredi 20 nov 2013 à 18:24

    Soutient total aux agriculteurs......tous dans la rue pour virer tous ces voleurs inc-à pables.....

  • mfouche2 le mercredi 20 nov 2013 à 18:23

    mal barrés pour tenir jusqu'en 2017 Pépère et son équipe de clowns