Les agriculteurs manifestent dans plusieurs villes

le
0
MANIFESTATIONS D'AGRICULTEURS CONTRE UNE DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR L'ENVIRONNEMENT
MANIFESTATIONS D'AGRICULTEURS CONTRE UNE DIRECTIVE EUROPÉENNE SUR L'ENVIRONNEMENT

PARIS (Reuters) - Des agriculteurs ont manifesté mercredi à Paris et dans plusieurs villes pour protester contre la transposition dans le droit français d'une directive européenne sur l'environnement.

Cette journée de mobilisation, organisée par la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), visait à dénoncer l'application de cette directive de décembre 1991 relative à la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d'origine agricole.

Pour le syndicat, son application menace la compétitivité des agriculteurs. Il demande un moratoire sur toutes les mesures environnementales engagées par le gouvernement et la démission du ministre de l'Agriculture, Stéphane le Foll.

"Ce qu'on veut, c'est contenir l'évolution de la réglementation environnementale qui est aujourd'hui proposée", a expliqué Christophe Derycke, président de la fédération départementale de Seine-et-Marne. "Elle va ruiner les éleveurs et elle va ruiner les céréaliers", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui le dialogue est rompu et on demande très clairement à François Hollande de changer de ministre", a renchéri Damien Greffin, président de la Fédération régionale d'Ile-de-France.

MULTIPLES MANIFESTATIONS EN RÉGION

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a suggéré une manoeuvre politique, soulignant la proximité entre le syndicat et notamment le "patron" du groupe UMP Christian Jacob, qui a été dans le passé président de la FNSEA.

"Christian Jacob, Jean-François Copé, je ne sais pas s'il y a un lien", a-t-il dit sur LCI.

Sur le fond, le ministère répond que des efforts ont été menés pour limiter le nombre de communes concernées par la nouvelle carte de zonage et que les autres mesures seront discutées avec les professionnels à partir de février.

À Paris, les manifestants, qui brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Démission Le Foll" ou encore "Laissez-nous produire", ont répandu de la paille près du ministère de l'Agriculture et allumé un feu avec des palettes.

Un camion transportant du fumier qu'ils voulaient déverser a été intercepté par la police peu avant la manifestation, ont rapporté des syndicats.

À Brou, en Eure-et-Loir, une cinquantaine d'agriculteurs ont procédé au paillage des parkings de quatre enseignes de la grande distribution tandis qu'à Rouen, environ 500 agriculteurs de Seine-Maritime et de l'Eure accompagnés d'une centaine de tracteurs ont manifesté devant la préfecture.

À Melle, dans les Deux-Sèvres, 200 agriculteurs venus des départements de Poitou-Charentes se sont rassemblés en fin de matinée devant la permanence de la ministre de l'Ecologie Delphine Batho, dont ils devaient organiser le siège durant une partie de la journée.

Dans la région Rhône-Alpes, les agriculteurs se sont rassemblés en délégation devant les préfectures de la Drôme, à Valence et de l'Isère à Grenoble.

Dans certaines régions, des militants de la FNSEA avaient lancé des actions dès mardi, en amont de cette journée de mobilisation nationale, notamment en Bretagne et dans le Nord-Pas-de-Calais.

Gus Trompiz avec correspondants en région, édité par Marc Joanny

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant