Les agriculteurs espagnols veulent de la pluie

le
0
L'Espagne subit la sécheresse la plus importante qu'elle ait connu depuis les années 70, l'absence de pluie depuis le mois d'octobre impacte l'ensemble des récoltes. Actuellement, la réserve hydraulique espagnole est à 62,5% de sa capacité totale et l'utilisation de l'eau par les agriculteurs reste limitée. L'Union des petits agriculteurs et producteurs (UPA) estime à 280 millions d'euros les pertes sur la vente des céréales d'hiver, en particulier l'orge et le blé dur, tout en annonçant une réduction des surfaces de plantation des cultures à venir de maïs et de riz.   Le ministre de l'Agriculture, Miguel Arias Canete, a demandé le 9 mars, lors d'un sommet à Bruxelles, la mise en place de moyens communs à l'ensemble de l'Union Européenne afin de combattre les effets de la sécheresse.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant