Les agriculteurs canadiens profitent de l'augmentation des cours

le
0

(Commodesk) Les agriculteurs canadiens annoncent un ensemencement en hausse pour 2012, du fait des conditions climatiques et économiques. L'organisme gouvernemental Statistique Canada, se basant sur les intentions des producteurs, a publié mardi 24 avril des prévisions optimistes pour les semis 2012, qui auront lieu en mai et juin.

Suite au gel en Europe et à la sécheresse en Amérique du Sud, les cours de certains produits agricoles ont flambé depuis le début de l'année : la tonne de colza, qui s'échangeait contre 630,3 dollars canadiens le 25 avril en séance sur l'ICE Canada, a gagné 21% depuis le début de l'année. De même, le soja a progressé de 20% sur la même période, atteignant 14,68 dollars le boisseau le 25 avril en séance sur le CBoT.

Ainsi, les agriculteurs canadiens, qui sont les derniers à effectuer les semis, tentent de profiter de cette hausse des cours. En 2012, environ 8,25 millions d'hectares de colza seront semés, soit 8% de plus qu'en 2011. Si ce chiffre se confirme, les surfaces de cet oléagineux atteindraient un nouveau record pour la sixième année consécutive. Comme lors des précédentes années, l'Etat du Saskatchewan (ouest) s'apprête à concentrer la moitié des surfaces plantées du pays.

Les surfaces de soja sont également annoncées à un plus haut historique au Canada, à 1,6 million d'hectares, soit 3,6% de plus que l'année précédente. Le Canada tente ainsi de compenser la baisse de la production constatée en Argentine et au Brésil, du fait de la sécheresse.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant