Les agents sportifs bientôt sous contrôle ?

le
0
Les agents sportifs bientôt sous contrôle ?
Les agents sportifs bientôt sous contrôle ?

Un rapport « pour améliorer l’organisation, la gestion et la compétitivité du sport professionnel français » a été remis à Thierry Braillard, secrétaire d’Etat chargé des sports, mardi 19 avril.

La tâche est ambitieuse, et beaucoup s’y sont déjà essayés en vain. Un rapport « pour améliorer l’organisation, la gestion et la compétitivité du sport professionnel français » a été remis à Thierry Braillard, secrétaire d’Etat chargé des sports, mardi 19 avril. Et, puisque les clubs pros de football, de rugby ou encore de basket-ball sont désormais comparés sans complexe à des entreprises, il a également été question de lutter contre leurs dérives potentielles.

Sous la direction du ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, le rapport a en effet orienté l’un de ses six groupes de travail sur la question de « la régulation juridique et éthique du sport professionnel ». Parmi les soixante-sept préconisations de ce texte organisé autour de six chapitres figure ainsi la possibilité d’« étendre le pouvoir des organes de contrôle de gestion au contrôle des agents sportifs ».

Le sujet est d’importance. Pour la seule année 2015, pas moins de 367 agents sportifs ont gravité autour du football français, les chiffres allant ensuite decrescendo pour les autres sports : rugby (81), basket-ball (95), handball (16), volley-ball (12), cyclisme (10) ou encore hockey sur glace (3).

L’idée du rapport ? Que les directions nationales de contrôle de gestion censées travailler dans chacun de ces sports puissent désormais contrôler « l’activité des agents […] et les flux financiers liés aux opérations déplacement de joueurs ». Cette extension « imposerait dans le cadre d’un règlement...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant