Les agents des impôts débordés par l'afflux de nouveaux contribuables

le
89
Un million de foyers supplémentaires pourraient payer l'impôt sur le revenu cette année, après 940.000 nouveaux imposables en 2012. Une charge de travail qui inquiète les syndicats alors que les effectifs sont recul constant. » Plus d'un million de foyers deviendront imposables en 2013

Conséquence du gel du barème de l'impôt sur le revenu décidé par le gouvernement Fillon fin 2011, au moins un million de foyers pourraient devenir imposables cette année, selon les estimations de Bercy. En 2012 déjà, 940.000 contribuables de plus ont été soumis à cet impôt. Un afflux qui inquiète bon nombre des 115.000 agents de la Direction générale des finances publiques (DGFiP). «Les agents subissent une augmentation importante de leur charge de travail, alors que les effectifs sont en baisse continue», déplore Frédéric Liautaud, secrétaire général adjoint du syndicat FO-DGFiP. Quelque 25.000 emplois ont disparu dans l'administration fiscale entre 2002 et 2012. «Plus de 2000 devaient encore être supprimés cette année et pour 2014, nous nous attendons à perdre encore de 2000 à 2300 agents.»

Un déséquilibre qui nuirait directement à l'accueil des usagers dans les centres des finances publiques. «Les files d'attente s'allongent et nous ne pouvons pas toujours consacrer le temps qu'il faudrait aux contribuables, surtout ceux qui n'étaient pas imposables avant et qui se posent beaucoup de questions», reconnaît Olivier Vadebout, secrétaire général adjoint de la CGT-Finances publiques. La crise a aussi draîné son lot de réclamations et de problèmes de paiement des contribuables que les agents doivent traiter. Un «phénomène d'embouteillage» également constaté par la Cour des comptes dans un rapport entre l'administration fiscale et les usagers publié l'an dernier. L'enjeu est de taille pour l'administration fiscale, qui a reçu 32,7 millions de contribuables (au guichet, téléphone ou par mail) dans ses centres l'an dernier, dont 17 millions sur les périodes d'échéances en septembre, octobre et novembre.

«Surcharge de travail en chaîne»

«Durant les pics d'activité, les collègues d'autres services doivent aider à l'accueil, délaissant leurs propres tâches, comme la gestion ou le contrôle, ce qui crée une surcharge de travail en chaîne», explique Vincent Drezet, secrétaire général du syndicat Solidaires Finances publiques. Selon lui, «les agents sont frustrés à l'idée de ne pas pouvoir faire correctement leur travail, faute de moyens». Ce sentiment général de «mal-être» dans les rangs de l'administration peut avoir des conséquences «très néfastes», comme une «recrudescence de problèmes psychosociaux, de l'absentéisme ou des arrêts-maladie», avertit Frédéric Liautaud. Fin 2012, la CGT-Finances publiques a même affirmé que «plus de 40 de nos collègues ont tenté de mettre fin ou ont mis fin à leurs jours en l'espace d'une année».

Sollicitée par lefigaro.fr, la DGFiP n'était pas disponible pour répondre à nos questions. En fin d'année dernière, elle a toutefois reconnu que «les agents des finances publiques sont confrontés à des difficultés pour exercer leur mission d'accueil dans de bonnes conditions, du fait d'une augmentation des incivilités et des agressions à leur encontre» et a lancé un plan d'action pour améliorer leur sécurité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le mercredi 2 oct 2013 à 13:21

    Les gens se posent des questons parce qu'ils doivent payer des impots...La bizarerie était plutot qu'autant de gens n'en paient pas, ça va etre très dur de faire perdre ces très mauvaises habitudes aux Français, ils croyaient qu'ils vivaient dans une société où tout est payé par les autres, pour son petit confort à soi.Bientot vous allez aussi etres obligés de prendre des déchets nucléaires dans votre jardin, non mais c'est fou...

  • bearnhar le mercredi 2 oct 2013 à 13:18

    Depuis des décennies ils ont la possibilité de voter le prélèvement à la source...on attend.

  • fbordach le mardi 24 sept 2013 à 15:49

    Bienvenue au kolkhoze! J'espère que la majorité de ces nouveaux patriotes sont des adeptes de la justice sociale et des électeurs du pingouin... Le changement c'est maintenant!

  • gstorti le lundi 23 sept 2013 à 15:23

    "Et bientôt, l'augmentation de la taxe d'habitation,( par le biais d'un calcul de nos E N A Rq uES, sur les bases locatives) qui concerneras tout les propriétaires et les locataires, la taxe foncière, qui concerneras tout les propriétaires, la réintégration du loyer fictif, de votre habitation principale dans nos bases de calcul fiscal pour déterminer notre IR, et qui concerneras tout les propriétaires..., plusieurs milliards en jeu, pour tenir le train de vie de l'état..."

  • gstorti le lundi 23 sept 2013 à 15:17

    ""Les pauvres", ils va leurs falloir, du coups contrôle la situation fiscale d'un million de moutons supplementaires. Je les plains, vraiement. "Attention toutes réclamations ou demande de renseignements, entraîne de facto un contrôle, et une vérification su vos 3 dernières années fiscale." Alors de grâce payer vos impôts, et ne les solliciter pas, sinon, rendez vous compte du travail supplémentaires, pour ces braves travailleurs...?"

  • M9244933 le lundi 23 sept 2013 à 15:08

    La Grande-Bretagne emploie moitié moins de fonctionnaires (env 75000 contre 150000) au ministère des Finances que la France. Cela fait déjà quelques milliards d'économie, et ils n'ont pas l'usine à gaz fiscale qui fait fuir le gros capital et les jeunes entrepreneurs.

  • b.renie le samedi 21 sept 2013 à 05:37

    Derrière ce problème, se cache l'incroyable complexité de la réglementation fiscale qui devient de plus en plus un maquis pour le contribuable, parce qu'elle veut prendre en compte de plus en plus de cas jugés particuliers : si vous êtes ceci voici votre statut, si vous êtes cela ah non ! c'est cela votre statut etc.

  • M2614138 le samedi 21 sept 2013 à 00:11

    Le nivellement a débuté bientôt tous frères pauvres certe mais tous frères de misère !

  • idem12 le vendredi 20 sept 2013 à 23:09

    ha ha ha, je parie que la plupart de ces nouveaux contribuables ont "contribué" à mettre François au pouvoir, je me marre :))))

  • 2445joye le vendredi 20 sept 2013 à 22:29

    Comment peuvent-ils être débordés ? Lorsque les 35H00 fatidiques approchent, les dossiers en suspens sont instantanément réglés de façon à pouvoir faire sauter la courroie. C'est comme ça que ça se passe dans les administrations.