Les agents de la RATP sont partis plus tôt à la retraite en 2014

le
2

L'âge moyen de départ à la retraite au sein de la régie était de 54,70 ans.

Les agents de la RATP bénéficient décidément d'un régime très spécial. À rebours de la tendance générale, ils sont partis, en moyenne en 2014, quatre mois plus tôt à la retraite que l'année précédente. «L'âge moyen du départ en retraite est de 54,70 ans en 2014», contre 55,25 ans en 2013, peut-on lire dans une annexe du projet de budget de l'État pour 2016. Plusieurs facteurs expliquent cette évolution à contre-courant. D'abord, «l'âge de départ a progressé considérablement en 2013, ce qui fausse les comparaisons avec cette année-là», plaide la directrice de la Caisse de retraites du personnel de la RATP, Nathalie Droulez. Les agents ont en effet repoussé leur départ pour pouvoir profiter d'un tout nouvel échelon de fin de carrière. Une belle contrepartie à l'allongement de la durée de cotisation prévue par la réforme des régimes spéciaux de 2008, car la pension est toujours calculée sur les six derniers mois…

Certains agents ont surtout accéléré leur départ à la retraite pour éviter le durcissement, début 2015, des conditions de départ précoce auxquels ils ont droit s'ils ont trois enfants et quinze ans d'ancienneté. Pour contourner, aussi, le changement du cumul emploi retraite. En effet, beaucoup faisaient valoir leurs droits à la retraite pour continuer à travailler dans des réseaux de bus privés en attendant leurs 62 ans. En plus de leur pension, ils touchaient un salaire et cotisaient donc pour gagner une retraite de salarié. Or, depuis le 1er janvier, il n'est plus possible, pour les nouveaux retraités, de générer de nouveaux droits en cumul emploi retraite.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1961G le samedi 21 nov 2015 à 12:03

    tout français du privé après 60 ans pourra abuser des arrêts maladie et du chômage pour compenser la perte et la spoliation que nous font subir les politiques . la grève générale peut aussi être la solution pour demander l'équité entre régime . le privé finance les régimes spéciaux qui ne sont pas en auto_suffisance : edf, sncf,ratp..... alors pourquoi hollande ne finance pas la complémentaire du privé par raison d'équité .

  • M1961G le samedi 21 nov 2015 à 11:57

    ce sont les français qui travaillent dans le privé qui financent cela . à la ratp on part à 55 ans , dans le privé on part à 62 ans . le privé est la vache à lait des privillégiés . eh pourtant hollande trouve normal que la complémentaire du privé soit baissé de 10% et m^me que le départ passe à 63 ans . hollande est la honte de notre pays et crée la division entre fonctionnaire et privé. il reste au privé d'abuser des arrêts maladie et du chômage pour compenser .