Les agences médias attendent D8 de pied ferme

le
0
Canal + qui ne commerciale que les espaces rares et chers des tranches en clair de sa chaîne payante, va devoir s'adapter au marché publicitaire des chaînes gratuites.

« Canal + a réussi l'entrée en scène de D8 sur le marché des programmes, il faut maintenant qu'il réussisse celle sur le marché publicitaire.» Cette petite phrase de Dominique Delport, président de l'agence Havas Media France, sonne comme un avertissement à la régie Canal +, à quelques jours du lancement de sa nouvelle chaîne gratuite. Le groupe de Bertrand Meheut, qui joue sur du velours depuis trente ans en ne commercialisant que les espaces rares et chers des tranches en clair de sa chaîne payante, va devoir changer de braquet. Car, sur le marché de la télé gratuite, toutes les agences estiment que la lutte sera sans merci cette année. «Canal + va découvrir la pression du marché minute par minute et surtout ses contraintes, alors que la publicité ne sera plus un revenu marginal pour lui. Le tout dans un univers qui va encore s'élargir à six nouvelles chaînes en décembre», poursuit Dominique Delport.

Même analyse chez VivaKi (Publicis). Pour Sébastien D

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant