Les agences «aggravent la crise»

le
0
Moody's, Fitch et Standard & Poor's «produisent des prophéties qui s'autoréalisent», accuse le secrétaire général adjoint de la très influente OCDE. La France de son côté veut poursuivre la régulation des agences

La très influente Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a rejoint les pays européens dans leur combat contre les agences de notation. Après les critiques virulentes de Berlin, Bruxelles et Paris, le secrétaire général adjoint et chef économiste de l'OCDE, Pier Carlo Padoan a sonné la charge ce jeudi contre le puissant trio Moody's, Fitch et Standard & Poor's.

«Dernièrement, les agences de notation ont confirmé qu'elles étaient fortement ‘procycliques', a-t-il déclaré dans une interview au quotidien italien La Stampa. Elles produisent des prophéties qui s'auto-réalisent, a déclaré le responsable. Ce n'est pas vrai qu'elles transmettent des informations: elles expriment des jugements, entraînant une accélération de tendances déjà à l'oeuvre. C'est comme pousser quelqu'un qui est au bord d'un ravin. Elles aggravent la crise.»

Depuis le début de la semaine, les agences de notation ont provoqué par deux fois l'ire des dirigeants

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant