Les affaires qui menacent Nicolas Sarkozy

le
0
Nicolas Sarkozy à Nice le 10 mars dernier.
Nicolas Sarkozy à Nice le 10 mars dernier.

L'affaire Bettencourt à peine terminée (l'ex-chef de l'État a obtenu un non-lieu), les juges s'intéressent pourtant aux agendas saisis par "les bâtards de Bordeaux" dans le cadre d'une autre affaire : l'arbitrage Tapie-Crédit lyonnais, où Nicolas Sarkozy est soupçonné d'avoir fait pression sur sa ministre Christine Lagarde pour obtenir un arbitrage favorable à l'homme d'affaires.Autre affaire embarrassante : le supposé financement de la campagne présidentielle de 2007 par le colonel Kadhafi. Un document révélé par Mediapart en avril 2012 accrédite la thèse selon laquelle l'ancien régime a versé 50 millions d'euros. Des témoignages d'anciens proches du colonel ont confirmé ces informations. Nicolas Sarkozy a porté plainte contre le site pour faux et usage de faux.Deux affaires d'écoutes sont venues bousculer l'agenda politique de l'ancien président. Celles de Patrick Buisson d'une part. Si elles ont révélé un certain cynisme de Nicolas Sarkozy et de son entourage vis-à-vis notamment de leurs amis et de ministres, elles pourraient aussi livrer des informations sur d'autres affaires, et notamment celles des sondages de l'Élysée, où Buisson est en première ligne. C'est lui qui aurait passé commande à sa propre société Publifact d'études et de sondages sans appel d'offres quand il était le conseiller officieux de l'ancien président. Trafic d'influence ?Les autres écoutes sont celles qui ont décidé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant