Les aéroports régionaux bientôt à vendre

le
0
L'État, qui détient 60 % des aéroports de province, lancera au printemps l'ouverture du capital de ceux de Lyon, Toulouse, Bordeaux et Montpellier. L'opération sera finalisée en décembre.

Aéroport régional à vendre. La petite annonce pourrait être prochainement d'actualité. L'ouverture du capital des aéroports régionaux de Lyon, Toulouse, Bordeaux et Montpellier est en effet programmée, a confirmé hier Jacques Sabourin, le délégué général de l'Union des aéroports de France (UAF), lors de la présentation de son bilan annuel.

Les aéroports de province sont détenus à 60 % par l'État, à 25 % par les chambres de commerce et à 15 % par les collectivités territoriales. L'État s'étant engagé à ce que la part publique reste majoritaire jusqu'au 31 décembre 2013, il pourra mettre en vente 50 % moins une action du capital de ces quatre aéroports. Le calendrier est encore flou, mais «l'ouverture devrait se faire cette année », précise Jacques Sabourin. Cela signifie que l'appel à intérêt sera lancé au plus tard en juin. L'État souhaite valoriser au maximum ces quatre aéroports, dont les montants devraient être sensiblement différents.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant