Les adversaires de Manuel Valls le tiennent à l'?il

le
0

La tentation est grande à gauche, et dans une partie du PS, d'affaiblir ce ministre ambitieux qui ne pèse, à leurs yeux, pas plus que sa popularité.

Il les agace toujours autant. En annonçant lundi dès potron-minet sur RTL que le gouvernement s'opposerait «à des amendements sur la GPA ou la PMA», Manuel Valls a une nouvelle fois fait grincer des dents chez ses opposants à gauche. À commencer par celles du patron des députés socialistes, Bruno Le Roux, qui lui a sèchement répondu, quelques instants plus tard, en lui demandant de respecter «la règle du jeu». Alors que le ministre de l'Intérieur connaît un passage à vide dans les sondages - selon Harris Interactive, il a perdu 9 points de confiance en janvier à 48 % mais reste le plus populaire des ministres -, la tentation est grande à gauche, et dans une partie du PS, d'en profiter pour affaiblir ce ministre ambitieux qui ne pèse à leurs yeux pas plus que sa popularité.

D'autant qu'avec ses récentes décla...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant