Les ados, premières victimes de harcèlement sur le Web

le
1
Les escroqueries sur Internet dépassent les 10.000 cas par an en France.

Le suicide du Brestois de 18 ans, victime chantage de la part d'une femme rencontrée sur Internet, illustre une recrudescence des affaires du genre ces dernières années. La direction centrale de la PJ à Nanterre s'est ainsi dotée d'un plateforme spécifique afin de débusquer les délits et vérifier les signalements d'infractions émis par les internautes sur une adresse dédiée du ministère de l'Intérieur.

Le dernier rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) décrit le phénomène: «Les escroqueries sur Internet constituent une menace majeure. Elles sont principalement le fait d'individus demeurant en Afrique noire où se développe une véritable culture de l'escroquerie en ligne au détriment de victimes occidentales.»

«Toute connexion laisse des traces»

À en croire la police, les escroqueries pures via Internet dépassent les 10.000 p...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 30 oct 2012 à 12:08

    Normal, ils sont constamment dessus pour raconter leur vie.