Les ados ne sont pas tous des têtes brûlées

le
0
Les conduites à risques caractéristiques de cet âge sont principalement dues à un manque d'information sur les conséquences de leurs actes.

On croit parfois inutile de faire des recommandations de sécurité aux adolescents, tant ceux-ci semblent naturellement attirés vers les dangers majeurs: rouler à toute vitesse en deux-roues, plonger du haut des rochers, consommer de l'alcool jusqu'à tomber à terre... D'ailleurs, bien qu'ils soient plus âgés, plus forts et en meilleur santé que les enfants, les adolescents ont deux fois plus de risque de mortalité que leurs cadets. Il a aussi été démontré qu'ils adoptent des comportements plus risqués que les adultes. Des recherches viennent de prouver qu'au lieu de banaliser ces tendances, il est au contraire essentiel d'expliquer clairement aux jeunes les risques qu'ils encourent du fait de leur conduite.

Des chercheurs des universités de New York, Yale et Fordham ont en effet découvert que leur attirance pour les risques s'explique davantage par un goût pour l'incertitude plutôt que pour les dangers en eux-mêmes. Agnieska Tymula, de l'Université de New York,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant