Les ados du Colorado consomment moins de cannabis que la moyenne

le
0
    DENVER, 21 juin (Reuters) - La consommation de marijuana des 
lycéens du Colorado a légèrement baissé depuis que l'Etat 
américain a autorisé l'usage récréatif du cannabis pour les 
adultes, selon une étude publiée lundi qui tend à discréditer 
l'idée que la légalisation augmente la dépendance des jeunes. 
    L'enquête bi-annuelle du département de la Santé publique et 
de l'Environnement du Colorado montre également que le nombre de 
lycéens se laissant tenter par la marijuana est même inférieur à 
la moyenne nationale. 
    Quelque 21,2% des lycéens du Colorado interrogés en 2015 ont 
consommé du cannabis dans les trente jours précédents, contre 
22% en 2011, une année avant le vote qui a légalisé son usage 
récréatif pour les adultes de plus de 21 ans. 
    Au niveau national, le taux est légèrement plus haut, à 
21,7% d'après l'étude. Celle-ci a été réalisée en partenariat 
avec l'université du Colorado et une commission consultative, 
auprès de 17.000 étudiants.  
    "L'étude montre que la consommation de marijuana n'a pas 
augmenté depuis la légalisation, avec quatre lycéens sur cinq 
qui continuent de déclarer qu'ils n'en consomment pas, même 
occasionnellement", indique un communiqué du département de 
Santé publique. 
    Trois autres Etats américains ont légalisé l'usage récréatif 
du cannabis ces dernières années: l'Etat de Washington, l'Oregon 
et l'Alaska. Le Colorado a été le premier à ouvrir des magasins 
de vente de marijuana en 2014.   
    Un groupe pro-légalisation a déclaré que les résultats de 
l'étude prouvaient que la peur d'une plus grande consommation 
des jeunes dans les Etats qui ont légalisé le cannabis était 
infondée.  
    "Ces statistiques discréditent complètement la théorie que 
légaliser la marijuana pour les adultes encourage la 
consommation des jeunes", affirme Mason Tvert, porte-parole du 
groupe Marijuana Policy Project. 
    Mais les partisans d'un encadrement accru de l'usage de la 
marijuana avancent, eux, une étude du département fédéral de la 
Santé qui place le Colorado en tête pour la consommation de 
marijuana chez les jeunes de 12 à 17 ans (un échantillon est 
plus resserré que celui du département de la Santé publique du 
Colorado). 
    "L'absorption de cannabis dans la jeunesse peut entraîner 
des complications à vie. Des risques de maladies psychiques, de 
suicide, d'addiction et de baisses de QI ont été détectés sur de 
la drogue beaucoup moins nocive que celle vendue dans le 
commerce au Colorado", pointe Diane Carlson, une militante de 
SMART Colorado, qui prône une meilleure régulation de la vente 
de cannabis.  
 
 (Keith Coffman; Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant