Les ados dépensent des millions sur le Net

le
0
Ils sont friands de livres, de DVD ou de vêtements. Mais l'explosion des jeux en ligne, avec leurs appels surtaxés, peut aussi coûter très cher à leurs parents?

Trente quatre euros par mois. C'est ce que consomment chqaue mois les ados de 14 à 17 ans, en achat sur Internet. Selon une étude réalisée par LH2 pour le comparateur de site marchand Kelkoo, près d'un adolescent sur deux achète en ligne, et un sur cinq au moins une fois par mois. Et la plupart du temps, affirment-ils, avec la bénédiction de leurs parents, dont ils sont une majorité à utiliser la carte bancaire. Soit un total de 600 millions d'euros pour 1,5 million d'ados. Ce qu'ils déclarent acheter en majorité: des livres et DVD (72%), des vêtements et des chaussures (57%), des accessoires de mode et des bijoux (40%), des jeux vidéo (38%), de la musique (33%) ou encore des appareils électroniques.

Seuls 6% d'entre eux avouent acheter sur la Toile des produits que leurs parents ne leur laisseraient pas acheter. Pour cela, les ados privilégient les sites d'enchères ou les sites de grandes marques, mais aussi des sites de vente entre particulier sans oublier les sites de téléchargement de musique. Pour 78% d'entre eux, ils utilisent la carte bancaire de leurs parents. Seuls 8% utilisent leur propre carte de crédit, tandis que 11% utilisent la carte de crédit d'une s½ur, d'un grand-parent... Seuls 3% utilisent des cartes spécialisées pour adolescents.

Peu au courant des risques

Mais le plus inquiétant est leur méconnaissance de la sécurité d'un site: un adolescent sur dix ne sait pas vérifier si un site est sécurisé! Souvent, l'adolescent à la recherche d'un manga hyperspécialisé devra surfer sur des sites étrangers parfois confidentiels et peu sécurisés. Autre élément plus étonnant du rapport: seuls 3% des parents avouent que leurs enfants ont déjà utilisé leur carte de crédit à leur insu... Un chiffre probablement en deçà de la réalité...

Car nombreux sont les parents qui ont connu des surprises pesant lourdement sur leur relevé bancaire... «Au début, j'avais ouvert un compte avec ma carte sur un site de téléchargement de musique, explique Alexandre, père de deux ados. Mais à la fin du mois, j'en avais pour 100 euros de musique, c'était fini...» Désormais ses enfants n'achètent plus seuls. De même, Sabine a découvert il y a quelque mois un débit de 500 euros sur son compte: son fils s'était notamment acheté un téléphone sur un site d'enchères où elle venait de mettre en vente un objet.

Un simple clic

L'association e-enfance, qui agit pour la protection des enfants face à Internet, alerte surtout sur les dérives des jeux en ligne, qui consistent à acheter via des appels surtaxés des «pouvoirs» permettant d'avancer dans le jeu virtuel. Sa ligne Net-Ecoute reçoit régulièrement des appels de parents désemparés par les factures liées à des jeux comme Dofus, le plus connu. «Nous avons eu un cas exceptionnel de 7000 euros de dépenses d'un jeune en quelques semaines par Audiotel pour acheter des pouvoirs dans un jeu en ligne, se souvient Dominique Delorme, responsable de la ligne Net Écoute. Un autre ado avait noté les numéros de cartes de ses parents et de sa grand-mère et dépensé en jeux en ligne pour 1000 euros sur chaque carte!». Aujourd'hui, certains jeux programmés sur les smartphones peuvent même débiter directement sur la facture d'un simple clic.

LIRE AUSSI :

» Sur le Net, les enfants poussés à la dépense

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant