Les adoptions internationales fermées aux homosexuels

le
0
En Belgique, aucun couple du même sexe n'a accueilli d'enfants nés à l'étranger, malgré l'autorisation en 2006 de l'adoption par des couples homosexuels.

L'ouverture de l'adoption aux couples homosexuels restera-t-elle un droit symbolique? Cette promesse de campagne de François Hollande, confirmée mardi par Christiane Taubira dans un entretien au journal La Croix , pourrait n'avoir qu'un impact très limité concernant l'adoption d'enfants abandonnés par leurs parents. Le vœu du gouvernement d'appliquer les «mêmes conditions» pour les homosexuels et les hétérosexuels ne s'étendra pas forcément au-delà des frontières françaises.

En Belgique, l'adoption par un couple du même sexe est autorisée depuis 2006. «Aucune adoption internationale n'a été réalisée officiellement par un couple homosexuel, nuance Verlaine Berger, chargée de la communication d'Arc-en-ciel, fédération wallonne des associations LGBT. Les pays d'origine avec lesquels nous travaillons refusent que les enfants soient confiés à ces couples. Certains d'entre eux, comme la Chine, ont même inscrit dans leurs critères de sélection qu'il fallait être

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant