Les adhésions en chute libre au PS

le
0
Les adhésions en chute libre au PS
Les adhésions en chute libre au PS

Annus horribilis au PS. Battu dans les urnes, secoué par l'affaire Thévenoud, chahuté par l'impopularité record de François Hollande, le Parti socialiste doit en plus faire face à une baisse du nombre de ses militants. Déjà au mois de juin, le Parisien révélait que le PS avait perdu 25 000 militants en deux ans. 

A en croire les informations, ce jeudi, d'Europe 1 qui a pu consulter un document interne, au 31 juillet, le Parti socialiste enregistrait une baisse de 60 % des recettes de cotisations. Echaudée par les défaites électorales, une partie des militants déserte.

Conséquence : les caisses du partis sont bien moins garnies qu'avant. Car qui dit militants, dit cotisations. Dans son budget prévisionnel, la rue de Solférino espérait 2.300.000 euros de recettes d'adhésion. Sauf qu'à la fin du mois de juillet, le parti n'avait récolté que 530 369 euros. A ce rythme, la baisse devrait être comprise entre 50 et 60% à la fin de l'année.

Cette baisse semble concerner tout le territoire. Dans la fédération du Nord, historiquement l'une des plus importantes, Europe 1 a appris que le PS espérait conserver 8000 adhésions, contre 9000 habituellement. En Gironde, le PS passerait de 4000 à 2000 militants. Dans l'Isère, la moitié des adhérents n'ont pas renouvelé leur carte à ce jour. Le PS est dans le dur.

«L'état des adhésions au 31 juillet 2014 ne peut être considéré comme définitif, se défend le PS dans un communiqué. C'est seulement à la date du 31 décembre que la réalité de l'évolution des adhésions au Parti socialiste sera analysée, à la fin d'un second semestre 2014 marqué par une progression de plus de 20% du nombre de participants à l'Université d'été de La Rochelle et à l'issue de la forte dynamique actuellement en cours des Etats généraux des socialistes.»

Près de 270 000 militants pourront voter à l'UMP

268 341 adhérents seront autorisés à participer au vote du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant