Les actions européennes toujours mal aimées des investisseurs

le
0

(NEWSManagers.com) - Durant la semaine se terminant le 12 octobre, les investisseurs ont encore eu de très bonnes raisons de rester à l'écart des actions européennes, qu'il s'agisse de la perspective d'un prolongement de la politique d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne, du référendum constitutionnel en Italie ou encore d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne qui pourrait être beaucoup plus difficile que prévu. Les fonds investis dans les actions ont ainsi enregistré des sorties nettes de 1,1 milliard de dollars, affichant ainsi leur 36ème semaine consécutive de décollecte, selon l'étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch qui reprend des données du spécialiste de l'évolution des flux dans le monde EPFR Global.

Les fonds dédiés aux actions britanniques ont subi leur onzième semaine consécutive de rachats mais les fonds d'actions françaises ont renoué avec la collecte, mettant ainsi fin à une longue série de flux nets négatifs en raison de signaux positifs sur le rebond de la croissance économique. Les fonds d'actions japonaises et les fonds d'actions américaines ont subi tous deux des décollectes de respectivement 2,8 milliards et 2,3 milliards de dollars alors que les fonds spécialisés dans les actions émergentes ont encore attiré plus de 2 milliards de dollars. Toutes zones géographiques confondues, les fonds dédiés aux actions affichent une décollecte nette d'un peu plus de 3 milliards de dollars.

Côté obligataire, la semaine s'est terminée dans le vert mais les statistiques signalent un transfert des fonds obligataires de long terme vers des stratégies à duration courte, souligne BofA Merrill Lynch, signe que la probabilité d'un relèvement des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine gagne du terrain dans l'esprit des investisseurs. Toutes catégories confondues, les fonds obligataires ont attiré un montant net de 2,6 milliards de dollars, les seuls fonds dédiés aux obligations en catégorie d'investissement engrangeant 2,3 milliards de dollars. On observe aussi que les fonds indexés sur l'inflation ont encore enregistré une collecte nette de 0,6 milliard de dollars, affichant ainsi dix-huit semaines consécutives de souscriptions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant