Les actions européennes ont encore du potentiel (Sycomore AM)

le
0

Les actions européennes n'offrent plus de décote spectaculaire
Les actions européennes n'offrent plus de décote spectaculaire

Les actions européennes ont rattrapé leur retard de valorisation et les PE ont retrouvé leur moyenne historique. Mais le potentiel d’appréciation existe. La croissance des profits sera le critère déterminant selon la société de gestion Sycomore AM.

La question devient récurrente : les actions sont-elles devenues trop chères ? Il est vrai que le rally boursier amène les investisseurs à s’interroger. Le constat est clair : à plus de 5.200 points, le Cac 40 affiche déjà une hausse de plus de 22% depuis le début de l’année. Une envolée qui dépasse plus de 60% sur les trois dernières années. Au niveau européen, l’Eurostoxx 50 poursuit une progression comparable depuis le 1er janvier et sur trois ans. Ainsi, les multiples de valorisation qui accusaient un retard important par rapport à leur moyenne historique ont rattrapé leurs retards. « Les ratios P/E ont ainsi pratiquement doublé entre l’automne 2011 et aujourd’hui, passant de 9 à 16 fois les profits attendus sur les douze mois suivants » relèvent les analystes de la société de gestion Sycomore AM. Il s’agit toutefois d’un rattrapage. Si les actions n’offrent plus de décote spectaculaire, elles n’ont pas pour autant dépassé leurs moyennes historiques. Selon Sycomore AM, elles restent même attractives par rapport aux actions américaines ou aux autres classes d’actifs comme le crédit. Peuvent-elles encore toutefois progresser ? Le critère de la valorisation ne suffira plus…

Hausse de 10% des profits cette année ?

Les investisseurs se concentreront davantage au cours des prochains mois sur les résultats des entreprises. « Après deux années de repli en 2012 et 2013, les profits des sociétés européennes n’ont en effet que peu progressé en 2014 et se situent toujours sous leurs niveaux de 2010. Mais 2015 pourrait être l’année d’un rebond substantiel de ces profits » note Sycomore AM qui croit à une hausse de plus de 10% des bénéfices cette année.  En effet, l’alignement des planètes offre un momentum favorable aux entreprises de la zone euro : une devise qui se déprécie, surtout par rapport au dollar, et qui profite aux sociétés exportatrices, une chute des prix du pétrole qui permet aux entreprises de réduire leurs coûts de production (mais qui redonne surtout du pouvoir d’achat aux ménages), des taux d’intérêt historiquement bas favorables aux emprunteurs (entreprises et ménages) et le sentiment général que les politiques d’austérités en Europe pourraient être assouplies au profit d’une relance des investissements (plan Juncker).  

Des flux internationaux de retour vers l’Europe

Depuis l’été 2012 et les propos rassurants de Mario Draghi sur la pérennité de la zone euro, les flux internationaux ont commencé à revenir doucement en Europe mais ce retour ne s’est accéléré qu’à partir de la fin 2014. Avec l’amélioration de la conjoncture dans la zone euro, cette tendance devrait se poursuivre au cours des prochains mois. Pour Sycomore AM, la tendance est même favorable à la reprise des opérations de M&A (fusions acquisitions), les entreprises cherchant des leviers de croissance alors que les conditions de financement n’ont jamais été aussi favorables. « De nombreuses opérations significatives ont été annoncées ces dernières semaines (…) et l’activité de M&A devrait continuer à rester soutenue au cours des prochains trimestres, constituant ainsi des flux favorables pour les actions européennes. »

Parmi les valeurs à privilégier, les sociétés exportatrices bénéficiant de la baisse de l’euro par rapport au dollar restent intéressantes mais il ne faut pas écarter les valeurs domestiques qui pourraient bénéficier de la reprise cyclique. « Les entreprises offrant des rendements de dividende élevés et sécurisés devraient également attirer l’intérêt d’investisseurs en quête de rendement » précise Sycomore AM.

J.G

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant