«Les actionnaires retrouvent un Crédit Agricole rentable et solide»

le
0
Marc Bertrand
Marc Bertrand

(lerevenu.com) - Crédit Agricole présente son plan de moyen terme. À quoi ressemblera le groupe dans trois ans ?

Jean-Paul Chifflet : Il n'y a pas de rupture stratégique avec le recentrage sur la banque universelle de proximité engagé en 2010 et que nous venons d'achever. Le Crédit Agricole est aujourd'hui en ordre de marche, avec des pôles métiers efficaces, performants et rentables. Ce qui nous permet d'afficher pour nos investisseurs et nos actionnaires des objectifs raisonnables et réalistes. Pour 2016, le groupe vise un résultat net supérieur à 6,5 milliards d'euros, dont plus de 4 milliards pour Crédit Agricole SA.

? BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITÉ

Vous recentrez plus que jamais le groupe sur la France. Finie l'expansion européenne ?

Jean-Paul Chifflet : Le produit net bancaire métiers de Crédit Agricole SA est réalisé à 89% en Europe, dont 54% en France (les chiffres sont respectivement de 94% et de 73% pour le groupe). Nous sommes d'abord citoyens de notre pays. Et nous allons y affirmer davantage notre leadership dans la banque de proximité. Mais nous voulons aussi réaliser un développement ciblé en Europe hors France avec, à l'horizon 2016, l'objectif d'y augmenter le produit net bancaire du groupe de 12%.

Mais n'y a-t-il pas un risque de limiter votre profil de croissance en vous liant autant au parcours économique français ?

Jean-Paul Chifflet : Nous croyons en la France, au potentiel de son marché bancaire et en notre capacité

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant