Les actionnaires de Nokia appelés à valider l'acquisition d'Alcatel-Lucent

le
0
Le logo de Nokia dans un centre de recherche à Ulm, à l'ouest de l'Allemagne. (© S. Puchner /AFP)
Le logo de Nokia dans un centre de recherche à Ulm, à l'ouest de l'Allemagne. (© S. Puchner /AFP)

Les actionnaires de Nokia sont appelés à valider l'acquisition d’Alcatel-Lucent. L'assemblée générale extraordinaire commence à 14H00 GMT à Helsinki, et l'issue ne fait aucun doute : les actionnaires vont entériner l'opération, et un vote ne sera même pas forcément nécessaire.

L'offre aux actionnaires d'Alcatel-Lucent étant déjà ouverte à la Bourse de Paris depuis le 18 novembre, et jusqu'au 23 décembre, la direction de Nokia a surtout là l'occasion de mettre en avant une ambition renouvelée.

Redorer un blason terni

Les deux groupes doivent repartir sur des bases plus solides et redorer un blason terni par des années de difficultés financières. «Nos capacités d'innovation seront énormes (...) La logique de cette transaction retentit plus fort que jamais», disait mi-novembre le patron de Nokia, Rajeev Suri.

Son groupe, après avoir perdu en 2012 sa place de numéro un mondial des téléphones portables, a vendu deux ans plus tard cette activité qui avait fait sa renommée. Le bon prix qu'il en a tiré (5,4 milliards d'euros) a assaini ses finances, et il concentre aujourd'hui ses forces sur un secteur où il est un compétiteur redouté: la fourniture de logiciels et de services dans les télécommunications.

Alcatel-Lucent, issu d'une fusion dont les résultats ont déçu, avec une seule année de bénéfices depuis 2006, apporte un portefeuille d'activités et clients complémentaire,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant