Les actionnaires de Finnmeccanica rejettent une clause d'éthique

le
5
LES ACTIONNAIRES DE FINMECCANICA REJETTENT UNE CLAUSE D'ÉTHIQUE
LES ACTIONNAIRES DE FINMECCANICA REJETTENT UNE CLAUSE D'ÉTHIQUE

ROME (Reuters) - Les actionnaires de Finmeccanica ont refusé jeudi d'inscrire dans les statuts du groupe italien de défense et d'aéronautique une clause d'éthique proposée par le gouvernement, qui forcerait les dirigeants inculpés pour certains délits financiers à démissionner.

Cette clause promue par le nouveau gouvernement de Matteo Renzi a pour but de lutter contre la corruption et pour la transparence financière au sein des entreprises dans lesquelles l'Etat, premier actionnaire de Finnmeccanica avec 30,2% des parts, détient une participation importante.

La clause d'éthique avait déjà été rejetée la semaine dernière par la compagnie pétrolière Eni, contrôlée par l'Etat.

(Giselda Vagnoni, Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mmegemon le jeudi 15 mai 2014 à 13:49

    Je crois qu'il y a une méconnaissance du monde des affaires et il est vrai que les politiques s'empressent d'imposer aux autres de la vertu alors qu'ils en sont exonérés. vaste comedie avec de l'arte.

  • 22441350 le jeudi 15 mai 2014 à 13:41

    Un mandataire social peut être inculpé pour des manquements de sa société auxquels il peut être personnellement étranger, et inculpé ne veut pas dire jugé coupable ; pourquoi dans ce cas obliger la société à modifier son management dans l'urgence , au risque de favoriser … ses concurrents.

  • coche123 le jeudi 15 mai 2014 à 13:39

    l'italie, c'est comme la France. Il n'y a que les institutionnels qui votent aux assemblées, et ils ne sont quand même pas fou au point de perdre leurs postes alors qu'avec le temps ce qu'on leur reproche à de fortes chances d'être amnistié.

  • M7701537 le jeudi 15 mai 2014 à 13:35

    Il ne devrait ,meme pas, y avoir de loi a faire sur ce sujet d'éthique, il semble naturel de penser qu'une personne ayant "fauté" ,pour une question financière, ne puisse plus diriger une société ou tout autre organisme avec gestion financière "à la clef"

  • dotcom1 le jeudi 15 mai 2014 à 13:34

    Peut-être que les gens en ont marre que les gouvernants ne s'appliquent pas à eux-même les lois qu'ils imposent aux autres?