Les actionnaires approuvent la fusion Glencore/Xstrata

le
0
LA FUSION DE GLENCORE ET XSTRATA APPROUVÉE PAR LES ACTIONNAIRES
LA FUSION DE GLENCORE ET XSTRATA APPROUVÉE PAR LES ACTIONNAIRES

LONDRES/ZUG (SUISSE) (Reuters) - Les actionnaires de Glencore et de Xstrata se sont massivement prononcés mardi en faveur du rachat du groupe minier par le géant du négoce pour un montant de plus de 30 milliards de dollars (23,4 milliards d'euros), ouvrant la voie à la création d'un nouveau géant des matières premières.

Après un vote à 99,4%, dans la matinée, des actionnaires de Glencore, 78,88% des actionnaires de Xstrata ont approuvé la fusion en cours d'après-midi, tout en rejetant comme prévu une clause controversée sur la rémunération des dirigeants.

Ce rejet, à 78,4%, de la clause sur le maintien et la rémunération des dirigeants, porte un coup au directeur général du groupe minier, Mick Davis, et à son président, John Bond.

Le soutien du fonds souverain Qatar Holdings, annoncé la semaine dernière, à l'offre améliorée de Glencore avait ouvert la voie à la finalisation de la fusion.

Reste à la Commission européenne de dire, d'ici jeudi, si elle donne son feu vert à l'opération ou si elle ouvre une enquête approfondie qui pourrait prendre plusieurs mois.

A 15h30 GMT, le titre Glencore prenait 0,89% à 329,5 pence et celui de Xstrata 2,33% à 979,1 pence alors que l'indice des valeurs minières européennes gagnait 0,3%.

Après neuf mois de rebondissements, de bras de fer entre le conseil d'administration de Xstrata et ses grands actionnaires, sans parler des années de discussions en coulisse, le projet de fusion touche au but et viendra couronner le succès de son chef d'orchestre, le directeur général de Glencore Ivan Glasenberg.

Clara Ferreira-Marques et Emma Farge, Benoit Van Overstraeten et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Catherine Monin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant