Les actifs russes plongent, contraction attendue du PIB en 2015

le
0

MOSCOU, 15 décembre (Reuters) - Le rouble et les actifs russes ont touché de nouveaux plus bas lundi en raison des inquiétudes sur la faiblesse des cours pétroliers, des craintes sur de possibles nouvelles sanctions américaines contre Moscou et des paris sur une poursuite de la glissade de la monnaie russe. Le PIB de la Russie pourrait se contracter de 4,5% en 2015 si le pétrole tombe à 60 dollars le baril, a déclaré la banque centrale russe dans un document de politique monétaire publié lundi. Selon les traders, la chute d'environ 45% cette année du rouble par rapport au dollar a forcé la banque centrale russe à intervenir sur le marché lundi pour inverser la tendance. Cette intervention est devenue presque quotidienne depuis le début du mois. La monnaie russe est malmenée depuis cet été par la chute des cours pétroliers, les sanctions contre la Russie pour son rôle dans la crise ukrainienne et la défiance vis-à-vis des actifs russes alors que l'économie devrait entrer en récession l'année prochaine, pour la première fois depuis 2009 ID:nL6N0TM26T . Lundi, la monnaie russe s'est affaiblie au-delà de 60 roubles pour un dollar pour la première fois, à 61,25, soit environ 5% de moins que le précédent cours de clôture. L'indice boursier RTS .IRTS des valeurs libellées en dollars a chuté de 8% pour atteindre un plus bas cinq ans, mettant sous pression les obligations des entreprises russes libellées en dollar. Trois traders ont dit à Reuters que la banque centrale russe était probablement intervenue après que le rouble fut passé 61 roubles pour un dollar. Selon une source, la banque centrale russe a vendu probablement pour environ 1 milliard de dollars pour permettre au rouble de revenir brièvement à 60 roubles pour un dollar. (Alexander Winning, Vladimir Abramov, Lidia Kelly et Olga Popova; Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant