Les acteurs du tourisme favorables aux vacances d'été écourtées mais étalées

le
0
Les spécialistes voient d'un bon ?il le découpage en plusieurs zones des vacances scolaires estivales, défendu hier par le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon. Mais la fin des «grandes vacances» ne devrait pas arriver avant 2015.

Les gouvernements passent mais certaines idées restent. Après Luc Chatel et de nombreux prédécesseurs à la tête du ministère de l'Education nationale, Vincent Peillon a défendu une réforme du calendrier des vacances scolaires. «Nous devons être capables d'avoir un zonage l'été - deux zones - et nous devons être capables d'avoir six semaines, c'est suffisant», a dit le ministre de l'Éducation nationale sur BFMTV dimanche soir. Même si beaucoup d'incertitudes restent à lever avant une mise en place effective de la mesure, qui n'aurait de toute façon pas lieu avant 2015 selon le ministre, elle réjouit par avance les professionnels du tourisme.

L'enjeu de la réforme est de taille pour le secteur du tourisme, qui pèse...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant