Les acteurs de l'énergie solaire se regroupent au sein d'un Conseil mondial solaire

le
1
(Manfred Steinbach/shutterstock.com)
(Manfred Steinbach/shutterstock.com)

(AFP) - Les principales associations régionales et nationales de l'énergie solaire ont annoncé dimanche le lancement d'un Conseil mondial solaire, qui aura pour mission d'unifier le secteur et d'accélérer son développement, lors d'une conférence internationale sur les énergies renouvelables organisée à Paris en marge des négociations sur le climat (COP21).

"Aujourd'hui, le secteur de l'énergie solaire s'est uni pour combattre le changement climatique", a commenté le président du nouveau Conseil, Bruce Douglas, cité dans un communiqué. 

"L'énergie solaire a un rôle extrêmement important à jouer dans le cadre des efforts internationaux pour éliminer complètement les émissions de CO2 dans le secteur électrique", a-t-il ajouté. 

Le Conseil mondial solaire véhiculera trois messages principaux, selon le communiqué. L'électricité d'origine solaire est l'une des moins chères au niveau mondial et son prix continue de baisser, indique-t-il. Elle peut être déployée n'importe où, contribuant ainsi à la diminution de la pauvreté et à l'électrification rurale. Enfin, son déploiement doit être accéléré pour limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés.

Le Conseil compte parmi ses membres des associations régionales et nationales du secteur, dans les pays développés et émergents, notamment l'Arabie saoudite, l'Allemagne, l'Australie, la Chine, les Etats-Unis, l'Espagne, la France, l'Italie, l'Inde, etc.

Le secrétariat de cette organisation sera établi aux Etats-Unis, et son siège en Chine. 

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gchevrie le lundi 7 déc 2015 à 10:45

    Voila une bonne idée .