Les acteurs-clés du procès du crash du Concorde

le
0
La compagnie Continental Airlines, deux de ses employés et trois anciens responsables français de l'aéronautique seront fixés sur leur sort lundi

Près de dix ans après le crash qui a coûté la vie à 113 personnes le 25 juillet 2000, six prévenus défileront à la barre du tribunal correctionnel de Pontoise, à partir du 2 février pour s'expliquer sur les raisons de l'accident du supersonique. Parmi eux, American Airlines, ainsi que cinq personnes issues de la compagnie, du programme Concorde et de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Les six prévenus sont tous accusés d'«homicides involontaires» passible d'une peine maximale de 375.000 euros d'amende pour les sociétés, et de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende pour les particuliers.

• Continental Airlines. La compagnie américaine est jugée en tant que personne morale. Selon les experts, une lamelle métallique perdue sur la piste par l'un de ses avions - un DC10 - quelques minutes seulement avant le décollage du Concorde de Roissy-Charles-de-Gaulle serait à l'origine de l'éclatement du pneu, dont les débris auraient percé un réservoir

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant