Les actes antisémites ont presque doublé en 2014 selon le CRIF

le
1
Les actes antisémites ont presque doublé en 2014 selon le CRIF
Les actes antisémites ont presque doublé en 2014 selon le CRIF

Les actes antisémites seraient devenus un «phénomène de masse». Depuis le début de l'année, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a recensé le quasi doublement des actes antisémites, en hausse de 91%. Au total, «cinq cent vingt-sept actes (actions ou menaces) antisémites ont été enregistrés entre le 1er janvier et le 31 juillet 2014, contre 276 sur les sept premiers mois de 2013», précise le Crif en s'appuyant sur les chiffres du Service de protection de la communauté juive (SPCJ) à partir de données émanant du ministère de l'Intérieur.

Selon le SPCJ qui filtre notamment l'accès des synagogues, les actions antisémites (violences, attentats ou tentatives d'attentats, incendies, dégradations et vandalisme) ont crû davantage (+126%) que les menaces (propos, gestes, tracts, courriers, inscriptions...) en hausse de 79%.

«Ces actes, par leur importance et surtout par leur violence, aggravent le malaise grandissant qui oppresse chaque jour les juifs de France et obère désormais leur avenir», constate le Crif en ajoutant que de nouvelles formes de violences émergent. «Les attaques en bande organisée de lieux communautaires, les agressions planifiées et ciblées de synagogues, les actes de vandalisme des commerces juifs et enfin les attentats terroristes», ajoute le CRIF.

Le SPCJ souligne «deux pics importants» d'actes ou de menaces antisémites cette année. Le premier en janvier, après l'affaire Dieudonné. Le second pic a été relevé en juillet avec des incidents survenus près de synagogues en marge de manifestations pro-palestiniennes à Sarcelles (Val-d'Oise) et rue de la Roquette à Paris.

«Il est demandé aux pouvoirs publics de renforcer les moyens dévolus à la protection des biens et des personnes, notamment à l'occasion de la célébration du Nouvel an juif, du 24 au 26 septembre» réclame le CRIF et «de prendre des mesures préventives».

«L'antisémitisme n'est pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le vendredi 12 sept 2014 à 09:23

    On ne peut que se désoler ! Mais ne pas y voir un rapport avec le soutien inconditionnel du CRIF à Israël n'est-ce pas se voiler la face ?