Les 500 parrainages, une course de longue haleine

le
0
Les prétendants à l'Élysée ont commencé à recueillir des «promesses» de signatures en attendant que le recollement officiel soit lancé, au début de l'année 2012.

Vendredi, jour pour jour, nous serons à un an du premier tour de l'élection présidentielle. 365 jours qui relèvent de la course d'obstacle pour tous les prétendants à l'Élysée. Notamment pour les apprentis candidats qui ne peuvent pas s'appuyer sur des troupes d'élus pléthoriques.

Tous les prétendants doivent répondre à plusieurs conditions pour que leur dossier soit recevable devant le Conseil constitutionnel. Ils doivent être de nationalité française, inscrits sur les listes électorales et âgés d'au moins 23 ans. Ils doivent également faire preuve de «dignité morale», sans que la loi ne précise exactement ce que cela implique, et avoir répondu aux obligations relatives aux textes sur le recrutement de l'armée (mais pas forcément avoir effectué leur service militaire du temps où il existait).

Des «promesses» de signatures

Les candidats doivent par ailleurs remplir trois formalités: transmettre une déclaration de patrimoine, présenter des comptes de c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant